/* Impression partielle . Aaaf Côte d'Azur

mardi 8 janvier 2019

Airbus Béluga XL, le cargo de grande capacité

Image libre Wikipédia, auteur Julien Jeany
Une coproduction 3AF Côte d'Azur & Cannes Aéro Spatial Patrimoine (CASP)

Conférence de
Daniel Méchain
Pilote instructeur chez Airbus

Mardi 8 janvier 2019 à 17h30
Aéroport Cannes-MandelieuSalle Saint-Exupéry
Aérogare Cannes Mandelieu sur Google Maps


L’Airbus A330-743L Beluga XL est un avion-cargo du groupe aéronautique Airbus successeur de l'A300-600ST Beluga.
Dérivé de l'avion de ligne cargo A330-200F, le Beluga XL peut emporter une charge de plus de 53 tonnes sur une distance maximale de 4.000 km; sa soute est plus longue de 6 m et plus large de 1 m que l'A300-600ST Beluga.
La partie supérieure du fuselage a été conçue pour permettre le chargement des 2 ailes de l’A350. De ce fait, le diamètre de soute est plus grand que celui du ST. Ce diamètre intègre un jeu supplémentaire  qui a été ajouté afin de tenir compte des déformations du fuselage lors des évolutions, et éviter que la structure touche la charge. 
La soute avant n’est plus utilisée, l’espace sert de voie d’accès vers le « cockpit et la zone pressurisée » (comprenant la porte équipage et l’escalier), mais aussi comme soute pour l’électronique de bord (idem dans son principe que sur le ST).
Les soutes arrière sont toujours opérationnelles : palettes ou conteneurs et ou vrac.
Au début des années 1990 Airbus ne pouvait plus envisager l’avenir avec une flotte vieillissante ; le Super Guppy avait fait son temps. Avec ses 5 Béluga opérationnels le constructeur avait augmenté ses cadences de fabrication et obtenu une fiabilité de transport que le Super Guppy, né d’une génération d’avions issue de la 2ème Guerre mondiale, ne lui permettait pas. La production de l’A350 vient de démontrer les limites du ST.
Avec le XL Airbus s’est offert une machine, avec un volume augmenté de 30% et une charge offerte de 54T, qui va lui permettre de se projeter dans l’avenir et de réduire ses coûts d’exploitation.
Le XL contribue à l'avenir d'Airbus.
Daniel Méchain

Daniel Méchain signe le livre d'Or de l'association
Photo Françoise Lebègue
Daniel Méchain est :
  • diplômé École Militaire de l’Air, Salon de Provence, promotion 1969
  • Officier supérieur, Armée de l’air (réserve citoyenne).
  • Médaille de l’Aéronautique.
  • Membre de l’Académie du Languedoc, 58ème fauteuil.
  • Navigateur Armée de l’Air, Avion ravitailleur en vol, Boeing C135F, instructeur, commandant d’avion, retraité.
  • Officier mécanicien navigant, transport public. (Équivalent : licence d’ingénieur navigant de l’aviation civile). Airbus, chef de spécialité, instructeur, adjoint directeur des opérations. Qualifié : Caravelle, DC8 (~300 traversés océaniques), Airbus : A300B2/B4, Super Guppy et Airbus A300/600ST Béluga (qualifié vols ETOPS avec traversées océaniques vers les USA), retraité.
  • Instructeur simulateur de vol, transport public, Airbus A300 B2/B4 et A 300/600-Beluga.
  • Pilote privé TT avec qualifications bimoteur (Piper Astec, Britten Norman BN2), (TT transformé en PPL).
  • Pilote ULM multiaxe, qualification d’instructeur.
  • Pilote de planeur.
  • Licences de mécaniciens avion, part 66 : B1.1, B1.2, B2.
  • Rédacteur de livres techniques chez Cépaduès : « La légende des Guppy », « L’ULM multiaxe expliqué au pilote », « Le précis du pilote ULM et avion léger », « L’initiation à l’aéronautique ».