/* Impression partielle . Aaaf Côte d'Azur

mercredi 11 juillet 2018

SWOT, la nouvelle génération des satellites d’altimétrie

Illustration  satellite SWOT Crédit Emmanuel Briot


Une coproduction 3AFCA ET 
Cannes Aéro Spatial Patrimoine (CASP)

Conférence de
Magali Tello
CNES
&
Francis Douillet
Thales Alenia Space

Mercredi 11 juillet 2018 à 18h

Thales Alenia Space Cannes
Salle Zeus – Bâtiment Odyssée
5 allée des Gabians – ZI la Frayère – Cannes la Bocca

SWOT est une mission d’altimétrie de nouvelle génération réalisée en coopération franco-américaine CNES-NASA/JPL. CNES a confié à Thales Alenia Space le développement de la plateforme, de deux des instruments de la charge utile et d’un boitier radio fréquence de la charge utile principale KaRIn : Ka Radar Interferometer.
Cette conférence propose une introduction sur cette mission qui permettra de comprendre les impacts en terme d’exigences dimensionnantes sur le satellite. Seront aussi présentés les exigences de la loi sur les opérations spatiales qui constituent l’un des paramètres importants du design de ce satellite avec l’embarquement d’un système de rentrée contrôlée.
Destiné à l’étude de la topographie des océans et des eaux de surface continentales, SWOT comprend à la fois une mission d’océanographie et d’hydrologie. En océanographie, le satellite fournira des mesures permettant de restituer la hauteur de la surface des océans et des vagues avec une résolution améliorée par rapport à JASON. La mission d’hydrologie évaluera, quant à elle, au niveau des surfaces continentales, les évolutions du stockage d'eau des zones humides, lacs et réservoirs, ainsi que la débitmétrie des fleuves.
SWOT s’annonce comme une innovation majeure dans un secteur à très fort enjeu stratégique, économique et sociétal : le domaine de la gestion de l’eau et de l’hydrologie.
D’une masse au lancement de 2 tonnes, SWOT sera positionné sur une orbite à 890 km d’altitude, inclinée à 77,6°. Son lancement par un lanceur Falcon 9 de Space X est prévu en 2021 pour une mission de démonstration de 3 ans environ.

Cliquer sur le titre pour en savoir plus sur SWOT

Magali Tello, née en 1967, a intégré l’École Nationale Supérieure de l’Aéronautique et de l’Espace en 1988. Elle a ensuite été embauchée en 1990 dans la division Mathématiques Spatiales du CNES.
En 1996, elle est détachée du CNES chez Aerospatiale Cannes dans l’équipe SCAO pour participer au projet Proteus/Jason1 mené en coopération entre les deux entités. Architecte SCAO sur les satellites CALIPSO, COROT, JASON2, SVOM, elle poursuit sa carrière comme responsable satellite ISIS en 2007. Sur le projet SWOT depuis 2011 en tant que responsable satellite, elle assure pour le CNES la responsabilité technique et la coordination entre l’équipe américaine JPL et TAS, JPL fournissant la charge utile intégrée du satellite SWOT.


Francis Douillet, né en 1959, a intégré l’École Centrale de Paris en 1982. Il a ensuite été embauché en 1983 à Aerospatiale Missile, avant d’obtenir une mutation à Aerospatiale Satellite à Cannes en 1985, devenue maintenant Thales Alenia Space Cannes.
Après avoir piloté techniquement, et avec succès, l’appel d’offre PROTEUS en 1995, il est détaché pendant 2 ans au CNES pour le développement de la plateforme PROTEUS, avant de mener à bien le développement du satellite JASON1.
Il est chef de projet satellite SWOT depuis 2013.


Magali Tello & Francis Douillet signent le Livre d'Or